maillot bleu coupe du monde 2018

Au point de pousser la Fédération royale espagnole de football à détromper les mécontents : « Ce n’est pas du violet, mais du bleu, du bleu », a-t-elle martelé en « une » du journal sportif madrilène As, comme un gage de sa loyauté envers le pouvoir actuel. Selon de nombreuses sources, plusieurs cadres comme Buffon et Bonucci auraient souhaité par ailleurs que la sélection aborde le rendez-vous en autogestion, quel que soit le système mis en place par Ventura.